À la rencontre de la nouveauté Lökki 2022 : le kombucha au chanvre !​

Ingredients - Recettes - 31/08/2023

Notre nouvelle recette vous intrigue depuis l’annonce de sa sortie ?

Sa dégustation vous a conquis.e mais vous vous posez des questions sur cette plante ?

Voici de quoi en savoir plus !⁠

Plus que tout autre, ce kombucha vous emmènera en voyage gustatif :
infusé d’une plante ayant l’un des spectres organoleptiques les plus riches au monde, j’ai nommé… le Chanvre⁠. ⁠

Tout nouveau, tout beau, notre kombucha au chanvre !

Un kombucha au Chanvre ?

Appartenant à l’espèce Cannabis sativa (famille des Cannabaceae), il existe plusieurs sous-espèces pour en faire une plante aux mille et un usages :⁠ Textile, isolation, construction, cordage, carburant, cosmétique, industrie papetière, agroalimentaire et… psychotrope. Tout est bon dans le chanvre ?

On retrouve aujourd’hui plusieurs dérivés du chanvre dans notre assiette : les graines de chanvre, les protéines de chanvre, l’huile de chanvre (aussi utilisée en cosmétique)…

Le notre est produit en France, dans la Drôme, où il relance une culture millénaire. La sous-espèce que nous infusons est la « Dioïca 88 », généralement employée pour la production de paille et de CBD.

Fun fact : Le houblon appartient aussi à la famille des Cannabaceae.
Le lien entre brassage et chanvre était tout tracé !

Nathalie, notre productrice avant-gardiste du chanvre :  » Le chanvre importé de l’étranger, on ne sait pas d’où ça vient, ni ce qu’ils mettent dedans. Nous, nous faisons du bio, nous avons une charte à respecter.  »

On y vient ! Que contient ce kombucha ?
CBD ? THC ? Poudre de Perlimpinpin ?

Tout d’abord, THC et CBD, késaco ?

Ces deux substances sont naturellement présentes dans la plante du Chanvre :

  • Le THC est la substance psychotrope du cannabis, c’est ce qui en fait une drogue.
  • Le CBD, cannabidiol de son nom complet, quant à lui n’est pas psychoactif.

Chez lui, on recherche un effet apaisant voire euphorisant, sans psychotrope ! Il module la quantité d’endocannabinoïdes que synthétise naturellement notre cerveau pour réduire les douleurs et apaiser l’anxiété.

Les taux de THC et de CBD sont très variables d’une sous-espèce de chanvre à une autre. Légalement, la culture autorisée en France ne doit pas dépasser 0,2% de THC. Au-delà, c’est du deal ????

S’il y a tout ça dans la plante originelle,
qu’en reste-t-il dans notre kombucha ?

Notre kombucha ne contient ni CBD ni THC :

il s’agit d’une infusion de chanvre. Notre chanvre, contient en lui-même une faible quantité de CBD mais qui n’est pas soluble dans l’eau (uniquement dans les matières grasses). Et notre kombucha ne contient aucune matière grasse, donc aucun transfert n’est possible ! Donc si vous voyez des éléphants roses, ce n’est pas de notre faute !

Max, notre brasseur, si fier de sa production !

Pourquoi ce choix ?

Nous avons choisi cette plante pour son profil aromatique très riche.

À travers nos recettes, nous nous efforçons de proposer une découverte gustative et de partager les propriétés des superaliments, dont le chanvre fait partie.

En bouche, c’est fascinant qu’il nous évoque tantôt le houblon, tantôt la résine de pin, tantôt les herbes fraîches… chacun le perçoit très différemment !

On recommande de conserver tous nos kombuchas à 4°C, mais pour celui-ci, on vous conseillera de le sortir un peu à l’avance et de le déguster plutôt autour des 8°/10°C pour profiter pleinement de tous ses terpènes. On va ainsi retrouver des notes florales et d’agrumes soutenues par un petit goût de noisette ou de sarrasin grillé ! Une expérience vraiment singulière !

Kombucha au chanvre et Kombeercha : nos deux recettes au verre teinté pour protéger leurs saveurs de la lumière !
???? Photographe : Laura Jonneskindt

⁠Le Chanvre a l’un des profils organoleptiques les plus riches du monde :
on vous explique !

Les molécules odoriférantes produites par les plantes sont appelées « terpènes ».

C’est grâce à elles que certaines plantes ou fruits ont une odeur caractéristique : d’agrumes ou de résine, florale ou herbacée… Très utilisés en parfumerie, ce sont les principaux constituants des huiles essentielles ! Logique. Dans la nature, c’est grâce aux terpènes que certains nuisibles sont repoussés (comme les champignons) et que les insectes utiles sont attirés (comme les pollinisateurs bzzz).

L’aromathérapie se base d’ailleurs sur eux pour en retirer des bienfaits. La pratique apaisante du « bain de forêt » également ! Elle consiste en de longues marches en forêt qui permettent de respirer les effluves de pin et autres conifères… des essences bourrées de terpènes !

Le chanvre contiendrait à lui seul plus de 100 terpènes différents.
Une bombe aromatique, on vous dit !

Nous, on trouve cette plante un peu magique.
Pas vous ?

 

Quand on aime, on partage !