Comment faire son kéfir de fruits à la maison ?

Qu’est ce que le kéfir de fruit ?

Kéfir de fruit // Crédit photo David Japy // Extrait du livre Kéfir, Kombucha Cie – Faire ses sodas naturel by Lökki aux éditions Marabout

Appelé aussi kéfir d’eau, le kéfir de fruits est un cousin du kombucha.  La différence, c’est que ce kéfir fermente dans l’eau sucrée (les ferments sont de petits grains blancs) alors que le kombucha fermente dans du thé sucré (à l’aide d’une mère de kombucha).

Le kéfir est la boisson fermentée la plus simple à faire à la maison. Son goût est léger (comme une petite limonade) et la fermentation dure en moyenne 48 heures. Comme le kombucha, la boisson obtenue est pétillante et riche en micro-organismes vivants, ce qui en fait un substitut idéal pour toute la famille aux sodas trop sucrés et bourrés d’additifs !

Ça y est on vous a convaincu ? Vous ne pouvez vivre une heure de plus sans tester cette fabuleuse boisson ? Allez, go, Lökki vous guide ! Voici nos conseils pour préparer 1 litre de (super bon) kéfir d’eau dans sa version la plus classique, c’est-à-dire avec de la figue et du citron.

Le matériel et les ingrédients pour faire 1 litre de kéfir à la maison

Préparation kéfir de fruit // Crédit photo David Japy // Extrait du livre Kéfir, Kombucha Cie – Faire ses sodas naturel by Lökki aux éditions Marabout

Ingrédients :

  • 20 g de grains de kéfir de fruits  (que vous voyez en haut à gauche de la photo)   
  • 40 g de sucre blond bio
  • 1 figue séchée bio coupée en deux (variante plus économique : 1 poignée de raisins secs). 
  • 2 belles rondelles de citron bio
  • 1 l d’eau de source ou d’eau du robinet décantée

Matériel :

  • 1 bocal en verre de 1,5 l ou 2 l (de préférence avec un couvercle. Sinon, prévoir un linge respirant ou une étamine et un élastique)
  • 1 cuillère à soupe en inox
  • 1 paille
  • 1 petit entonnoir
  • 1 passoire à mailles fines
  • 1 bouteille de 1 l en verre dotée d’une fermeture hermétique (mécanique ou bouchon à vis) pour la seconde fermentation

 Conseils : 

  • pour vous en procurer, déposez une annonce dans votre magasin bio, ou sur un groupe Facebook/un forum dédié. Par ailleurs, vous pouvez également en acheter en ligne 
  • Veillez à ce que vos ingrédients ne contiennent pas de conservateurs ou autres produits chimiques, qui pourraient ne pas plaire à nos grains de kéfir et leur nuire

Et maintenant, la recette !

Etape 1 : la préparation (10 minutes)

Fermentation du Kéfir de fruit // Crédit photo David Japy // Extrait du livre Kéfir, Kombucha Cie – Faire ses sodas naturel by Lökki aux éditions Marabout

Déposer les grains dans le bocal propre. Ajouter le sucre, les rondelles de citron et la figue coupée. Verser l’eau froide en mélangeant le tout avec la cuillère. Refermer le couvercle hermétique (ou couvrir avec le linge et l’élastique). Cette dernière étape est très importante pour éviter que des insectes ne viennent pondre leurs œufs.

Etape 2 : la fermentation (1 à 2 jours)

Laisser fermenter le bocal à l’abri de la lumière et dans un endroit chaud (de 22 à 26°C) pendant 24 à 48 heures. Si on utilise un couvercle, faire dégazer le bocal toutes les 24 heures pour éviter une surpression. On doit voir les grains « danser » (parce qu’ils sont heureux d’être des grains de kéfir !) et les fruits remonter à la surface sous l’effet du gaz carbonique. Il vous faudra goûter régulièrement avec la paille : plus on laisse fermenter longtemps, moins le kéfir sera sucré. 

Etape 3 : la récolte (10 minutes)

Récolte du kéfir de fruit // Crédit photo David Japy // Extrait du livre Kéfir, Kombucha Cie – Faire ses sodas naturel by Lökki aux éditions Marabout

Retirer les rondelles de citron et la figue. Verser le reste dans la bouteille à l’aide de l’entonnoir, tout en filtrant avec la passoire, et fermer hermétiquement. Récupérer les grains pour relancer une nouvelle tournée. 

Faire une deuxième fermentation si vous aimez le kéfir bien pétillant.

Etape 4 : la seconde fermentation (24 heures max)

Laisser 24 heures la bouteille hermétiquement fermée à température ambiante. Attention, le kéfir fermente très vite, penser à dégazer régulièrement la bouteille pour éviter toute surpression (et éviter à vos murs et vous-mêmes d’être complètement arrosés). Mettre au frigo quelques heures avant de déguster.  Voilà c’est prêt !

 

Quand on maîtrise la recette traditionnelle du kéfir de fruits, on peut réaliser des aromatisations très facilement en utilisant d’autres fruits en première fermentation, en ajoutant des fruits ou des épices à l’embouteillage, ou en remplaçant l’eau par des infusions ou autres.

Cette recette est un extrait simplifié de notre livre « Kéfir, kombucha & cie – faire ses sodas naturels » sorti aux éditions Marabout :

Et autant vous dire qu’on en est pas peu fiers 😉

Dans ce livre, on vous présente plein d’autres recettes de kéfir d’eau, toutes plus chouettes les unes que les autres : hibiscus-framboise, épine-vinette orange, pastèque-basilic… et plus encore ! Alors, si vous souhaitez en savoir plus et explorer le vaste champ des possibles avec le kéfir et les autres boissons fermentées, retrouvez-le dans toutes les librairies francophones et bientôt en ligne.

Cet article vous a plu ?! Partagez-le :

Pour suivre notre actualité et la sortie des prochains articles, likez notre page facebook :