Du cuir Vegan-Friendly fabriqué à partir de Kombucha

Amis végétaliens, des chercheurs travaillent sur un cuir vegan-friendly !

Food & Wine: Vegan-Leather Shoes
© Christopher Gannon/Iowa State University

Si vous êtes végétalien strict, une grande partie du monde de la mode vous est malheureusement fermé. La plupart des pièces maîtresses (chaussures, sacs, ceintures, etc…) étant faites à partir de cuir issu de peau animale.

Bien que personne ne puisse nier le confort d’une paire de chaussure en cuir, quand on a des convictions, on s’y tient et il devient tout de suite beaucoup plus compliqué de s’habiller et d’être confortablement installé dans ses chaussures.

Heureusement, une équipe de chercheur est en train de mettre au point un cuir végétalien. Le plus drôle ? Cette alternative au cuir est constituée à partir du thé !

Comment est fait ce cuir nouvelle génération ?

Food & Wine: Tea Leather
© Christopher Gannon/Iowa State University

Concrètement, ce matériau semblable à du cuir est fabriqué à partir du thé fermenté : le kombucha. Des chercheurs de l’Iowa State University ont créent le «teather». D’un point de vu technique, ils font un bain peu profond de vinaigre de kombucha en mettant du thé déjà fermenté, du sucre et une symbiose de levure et de bactérie qu’on appelle familièrement la mère de kombucha. Pendant le process, ils peignent les fibres de cellulose issues de cette maman. Ensuite, ils récoltent le matériau qui pousse au-dessus du mélange et ils le sèchent. Ta-da! Un substitut au cuir, bel et bien dur et très semblable au cuir animal est né.

Il y a encore un peu de travail pour que ça marche !

Food & Wine: Tea Leather
© Christopher Gannon/Iowa State University

Aussi prometteur que cela puisse paraître, il y a encore quelques petits problèmes techniques à résoudre avant que cette trouvaille révolutionnaire ne puisse être définitivement adoptée. Ce matériau vegan-friendly est biodégradable (un autre plus) et quand il est mouillé il se ramollit et perd donc son intégrité structurelle. Les températures froides le rendent aussi fragile. Un peu gênant quand même pour passer une après midi d’hiver à Paris.

Il faut également prévoir quatre semaines pour le développement d’une seule feuille de « teather ». Le processus de production en volume reste donc à inventer.

L’équipe de chercheur travaille actuellement sur l’amélioration de ces points. Il n’en reste pas moins qu’ils sont confiants et qu’ils pensent trouver des solutions rapidement.

Ouf, amis végétaliens, ne vous inquiétez pas, vous aurez bientôt la chance de pouvoir enfin porter, sans cruauté faite aux animaux, ce veston à frange en cuir dont vous avez toujours rêvé !

 

Article traduit de l’anglais : original ici by Justine Sterling

 

Pour aller plus loin

En tout cas, Lökki se porte tout à fait volontaire pour procurer des mères de kombucha en fin de vie à toute université ou créateur de vêtements vegan-friendly qui voudrait s’essayer à cette technique si prometteuse et durable !

Article ConsoGlobe : Un nouveau tissu végétal fabriqué par des bactéries

Tedx talk de Suzan Lee, pionnière de la bio culture « vegan-friendly »

Partager l’article :         

Pour suivre notre actualité et la sortie des prochains articles, likez notre page facebook :